Passer aux informations produits
  • Pochette de : MON PAYS - JEPH (CD)
1 sur 1

MON PAYS - JEPH (CD)

Genre : CHANSON
Sortie le 2020-02-14 en ALBUM CD
sur le Label MA SI BELLE PRODUCTION

Prix habituel €15,20 EUR
Prix habituel Prix soldé €15,20 EUR
Vente Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.
format :

Après quinze ans en tant que chanteur du groupe Tournée Générale, six albums et plus de 2000 concerts à travers la France, JePh sort son premier album solo « Mon Pays » dont il a écrit et composé les 12 chansons. Entre Slam et Chanson, il nous délivre avec sincérité 12 chansons de facture populaire. Une poésie simple, imagée et engagée dont le style musical oscille entre la folk, le rock et le hip-hop. La réalisation de l'album a été confiée à Alain Cluzeau. En plus de la guitare acoustique de Jean-Philippe Vauthier, on y entend la contrebasse et la basse de Stephen Harrison, la batterie de Paul Jothy, la guitare électrique de Jean-Nicolas Mathieu, des additionnels d'accordéon de Maxime Vauthier. JePh, c'est le Jef de Brel qui a changé, qui a décidé de sortir de sa turpitude, de croquer la vie à pleines dents et de tirer sa force de ses désillusions, de ses désamours. C'est désormais le personnage que Jean-Philippe Vauthier fait vivre chaque fois qu'il prend sa guitare. L'album s'ouvre sur « Mon Pays » (titre qui donne son nom à l'album) : sorte de manifeste de l'artiste, la chanson est un pamphlet contre le néolibéralisme et la société de consommation. Qu'il évoque les péripéties amoureuses (Petite, Nageons, Nous Deux), son rapport à l'amitié (Chanson pour Gauvain) ou les difficultés d'une jeune femme tiraillée entre son idéal et les impératifs d'une société de plus en plus cruelle et inhumaine (La fille du Soleil), JePh est ancré dans son environnement social et politique, et dessine en filigrane son idéal. Un idéal de fraternité, d'amour, de paix où l'Homme aura su dépasser ses pulsions morbides et accéder à l'amour du vivant (le Bonheur Immoral). Car c'est bien une lueur d'espoir qui l'anime et qu'il nous invite à partager dans un cri de révolte permanent (C'est le début de quelque chose), sorte d'écho aux mouvements sociaux du 21e siècle. Pour conclure cet album, 81 et des poussières, grande fresque sociale de ces quatre dernières décennies, vient rassembler la pensée de son auteur, à savoir un monde en fin de souffle et l'espérance de lendemains qui chantent.